RÉSIDENCE ARTISTIQUE “Jacqueline Renou”


APPEL À CANDIDATURES

Résidences Artistiques 2023
Résidences de 1 ou 2 ou mois : janvier à juin 2023


PRÉAMBULE

L’association Art & Vie est un Centre Culturel civique et solitaire tourné vers les enfants. Située dans le centre-ville de Carpentras, ville de 30 000 habitants, la résidence artistique offre un cadre privilégié aux artistes pour concevoir un projet donnant lieu à une exposition.

Elle contribue à soutenir les artistes dans toutes les phases, du travail de la recherche à la diffusion.

L’association Art & Vie se veut être un espace d’expérimentation et de recherche afin d’accompagner et promouvoir les projets artistiques, favoriser les rencontres avec les publics via des temps d’échanges, de découvertes et de pratiques, vouée à rapprocher les publics des différentes expressions artistiques.


L’appel à résidence s’adresse à tous les artistes ou jeunes en école d’art, ayant une pratique dans la création contemporaine (peinture, installation, photo, dessin, performance, écriture, etc.), sans limite d’âge et/ou de nationalité.

À raison de 2 à 3 résidences par an, du mois de janvier au mois de juin, cette organisation nécessite une collaboration pour l’exposition pouvant donner lieu à un projet artistique commun avec les enfants de l’association.

PÉRIODE DE RÉSIDENCE 2023

Périodes : janvier > juin 2023 (résidence de 1 ou 2 mois maximum)

DÉROULEMENT

Au cours de la résidence, les artistes sont amenés à participer à la vie de l’association, ateliers enfants du mercredi et accompagnement scolaire, etc.

La résidence Art & Vie est un atelier-appartement de 45 m2 comprenant :

  • Un coin salon (canapé, fauteuils, table basse, télévision)
  • Une cuisine équipée (frigidaire, plaque chauffante, four micro-ondes, cafetière, etc.)
  • Un lieu de travail comprenant : chaises, 3 tables, chevalets, etc.

Cet espace offre une très grande luminosité, des installations fragiles, etc.

Les artistes accueillis se situent dans une démarche d’ouverture au public : qu’il s’agisse de montrer une étape de travail, d’une rencontre avec le public, d’un atelier de pratique artistique.

La résidence se déroule sur une période 1 ou 2 mois. La présence de l’artiste est requise pendant la durée de la résidence.

Pendant la résidence, si l’artiste doit s’absenter pour d’éventuelles sollicitations, dont participation à des événements extérieurs, il devra respecter les jours d’absence autorisés, soit 6 jours consécutifs à condition que cela soit compatible avec le planning de résidence (accueil des publics) et la fiche de présence.

Le non-respect de cette convention inclura l’annulation de la résidence sans préavis.

Des projets avec une dimension numérique peuvent être proposés. Il s’agit ici d’encourager les projets novateurs incluant les nouvelles technologies.

LES MODALITÉS PRATIQUES D’ACCUEIL

En contrepartie de son implication dans la vie de l’association l’artiste bénéficiera de la gratuité complète des locaux et des charges de celui-ci (eau, électricité, chauffage).

Une convention sera signée entre l’artiste et l’association.

L’appartement est occupé par l’artiste invité simultanément en résidence. Il dispose d’une chambre privative incluant une salle de bain. Un atelier est mis à disposition dans le même lieu.

Une aide technique peut être envisagée dans la limite des moyens de la structure.

L’association Art & Vie peut mettre à disposition un outillage (nous consulter pour plus de précision sur le matériel).

L’accès Internet est fourni dans la résidence ainsi que le téléphone en direction de la France, et l’Europe sauf numéros spéciaux qui seront à la charge de l’artiste.

L’association Art & Vie prend en charge tous les frais liés à l’inauguration de l’exposition (communication, vernissage, etc.), les déplacements allers-retours, les frais alimentaires restant à la charge de l’artiste.

LA DIFFUSION ET LA MÉDIATION

Les œuvres réalisées au cours de la résidence restent la propriété de l’artiste.

À l’issue de son séjour, l’artiste s’engage à présenter son projet artistique dans l’espace d’exposition, donnant lieu à des actions avec le public.

L’association prend en charge l’organisation des temps d’ouverture au public afin de permettre aux artistes de rencontrer et d’échanger avec des enfants, des adultes, et/ou des professionnels.

DOSSIER DE CANDIDATURE

La sélection s’effectue à partir des éléments suivants qui doivent être fournis :

– Une note d’intention décrivant le projet artistique, les recherches que l’artiste souhaite entreprendre ainsi que les médias envisagés.

Ce projet devra être pensé in-situ en tenant compte des contraintes du lieu.

– Un dossier artistique comportant des visuels d’œuvres et/ou d’expositions et un texte sur le travail réalisé.

– Un Curriculum Vitae à jour

– Une attestation d’assurance Responsabilité Civile.

– Les travaux peuvent être présentés sous forme de photos sur DVD, CD ou clé USB (pièces courtes ou extraits).

Les participants seront informés des résultats de la sélection par e-mail.

En raison d’un nombre conséquent de dossiers envoyés chaque année, nous ne pourrons malheureusement apporter à chacun des précisons sur le refus.

Les candidatures sont à envoyer par mail, seuls les fichiers envoyés au format PDF (non téléchargeables sur serveur) seront étudiés.

Les dossiers envoyés par voie postale doivent être accompagnés d’une enveloppe au format du dossier, affranchie et libellée (noms et adresse du candidat pour le renvoi des dossiers non retenus).

Objet du mail : NOM Prénom – Candidature résidence artistique 2023

Les artistes présélectionnés peuvent être conviés à un entretien téléphonique ou par Skype à partir de cette date.

Dossier de candidature à envoyer avant le 28 février 2023

par e-mail : contact@artetvie.org
ou par voie postale : Art & vie – 36, rue des Frères Laurens – 84200 CARPENTRAS

Informations complémentaires

José Puchalt, Directeur
Tél. / 04 90 60 69 54 / contact@artetvie.org  / www.artetvie.org


Artistes en résidences en 2022

Vernissage de fin de résidence le 20.05.2022 à 18h15

47, rue du Refuge / Carpentras

Artiste en résidence : Philippe Kesseler

Né en 1958 au sud du Luxembourg belge.
Vit et travaille en Belgique

ENDUITS  ET  PIGMENTS.

Sous ce titre se présentent les œuvres peintes de Kesseler. Peintes ?  Plutôt gravées, grattées, creusées 

dans l’écorce de l’enduit, comme autant de cicatrices sombres, brûlées qui témoignent d’un âpre combat avec la matière. Univers très intérieur 

où veillent les crevasses, les stries, les éclairs de suie qui rappellent le feu de la surface. Peintre ou sculpteur, ou les deux dès qu’il y a recherche de signes 

ou de symboles, ou même de figures animales ou humaines, de bateaux ivres ou d’insectes scrutateurs, l’artiste travaille dans l’obscur des couches qu’il éclaire patiemment d’aurores rauques, de passages de géométries migratrices

en route vers des horizons de trêve. C’est l’œuvre ici du labeur, de l’entêtement à atteindre, à signaler, à écrire quelques textes de cendres sur le vide, le nu du monde. Et l’habiter ainsi de toutes ses mains animées de vie et de sens.

Une croix parfois strie, balafre le champ des encres, retourne l’ensemencement patient des pigments.

Est ce pour nier le superficiel de la lecture et encourager le regard à être ouvert ou voyant ? 

Michel Ducobu


Vernissage de fin de résidence le 08.04.2022 à 18h15

47, rue du Refuge / Carpentras

Artiste en résidence : Cynthia EVERS
Née à Bruxelles en 1962, elle vit et travaille en région hutoise. Formée en peinture (cours du jour) et en sculpture (cours du soir) à l’Académie des Beaux-Arts de Liège, elle reprenait les pinceaux en 2011 pour donner à son travail un tour à la fois intimiste et profondément engagé dans des thématiques féministes (ou à tout le moins féminines) ; celles-ci n’ont fait que s’affirmer depuis lors, sans donner pour autant à son travail un aspect rhétorique. La sensibilité prime en effet avant toute chose dans le travail de Cynthia Evers : sensibilité au cadre (très photographique voire cinématographique) et à la lumière, sensibilité à l’autre et à soi, souci de travail fini aussi bien que de la position et de la sensation du regardeur. Décadrages, allusions, poses de dos ou de trois quarts : beaucoup de choses dans les choix de Cynthia — qui pratique presque exclusivement l’acrylique sur toile — disent la pudeur et la retenue, mais signalent tout à la fois une immense attention au détail, un goût certain pour la minutie, une attirance pour le large format. À maints égards, le jeu en apparence contradictoire du propos et des formes, ou même des proportions, traduit ce mélange chez elle de célébration contenue et d’exaltation, ce besoin de s’émerveiller et ce besoin de (se) préserver.

Sa prédilection pour les pieds et les mains est une façon de ne pas « sexuer » les attributs du contact, l’expression de la tendresse : « En jouant sur une ambiguïté mains féminines/mains masculines, j’ouvre la porte à l’égalité des sexes, au droit de chacun de faire ce qui lui plaît, que l’activité soit à la base jugée féminine ou masculine. Dans mes ‘Transparences’, je me sers de mes mains, mais étrangement les tableaux inspirent des moments masculins. Je réalise que peu de spectateurs sont prêts à hésiter, à imputer l’instant décrit à un homme ou à une femme sans a priori. Pourtant la solitude décrite se veut asexuée…