Les lectures publiques

Valoriser l'écrit par des lectures-spectacles
A l'origine il y a eu le souci des enfants, de leurs difficultés de lecture... mais devant les difficultés rencontrées pour mettre en plac e une aide spécialisée et exactement ciblée dans ce domaine, l'association Art et vie a décidé (en 2007) au moins de valoriser l'écrit en proposant chaque mois une lecture publique, la plus vivante possible, une lecture qui donnerait envie de lire, aux enfants, certes, mais aussi à tous ceux qui viendraient participer à ces moments de partage privilé giés.


Un public
Le but que nous nous sommes très clairement donné est de réunir un public très large : tous les âges, tous les milieux sociaux, depuis les enfants petits jusqu'aux grands-parents ou arrières grands parents ! Et pour l'instant, nous y sommes assez bien parvenus : L'atelier, toutes tables rabattues, est transformé tous les premiers mercredis du mois en une petite salle de spectacle où se presse nt, enfants du quartier, parents ou grands parents, membres de l'association, amis venus pour le vernissage qui chaque fois suit la lecture...


Des textes
Nous proposons des textes que nous estimons capables de toucher et d'enrichir tout le monde : des nouvelles, des contes, des romans... ils peuvent être pris dans l a littérature jeunesse, la littérature classique ou parmi des ouvrages réputés pour adultes... Nous refusons les cloisonnements. Les œuvres que nous donnons doivent parler à tous, à l'enfant resté enfoui chez l'adulte comme à l'adulte déjà présent dans le moindre enfant... Passages de l'Odyssée, contes de Grimm ou de Perrault, nouvelles de Buzzati, passages des Travailleurs de la mer de Victor Hugo, adaptations contemporaines de contes traditionnels, roman de Roald Dahl...etc. Tout est bon qui suscite le partage d es émotions et des réflexions.


Particularité :
Au début, nous n'avons pas annoncé de titres. La séance s'appelait simplement Les Nouvelles de la rue du Refuge, en jouant sur le double sens du mot nouvelle. Nous ne vouli ons pas que certains ne viennent pas parce qu'ils croyaient déjà connaître et d'autres précisément parce qu'ils ne connaissaient pas. Nous avons joué de la s urprise pour susciter chez tous curiosité et ouverture des esprits et des cœurs.
Cet automne, nous avons suivi une démarche différente : nous avons lu en trois épisodes, sur trois mois, la totalité du Petit Prince de Saint-Exupéry... L'attente chaque fois, de l'épisode suivant a été utilisée comme moteur... Ce que nous rech erchons est donc très clair mais les moyens pour y parvenir restent très souples, évolutifs.


Un, des intervenants...
Ces lectures ont été confiées à Louis Rama. Il est d'abord intervenu seul puis peu à peu avec des musiciens qui ont commencé à l'accompagner, courant 2008 – 2009. Sur leurs instruments (accordéon, guitare, clarinette...), ils o nt interprété les textes avec lui, puis avec d'autres lecteurs, en particulier des enfants, depuis l'automne 2009. Tout ce travail repose sur le bénévolat mais il conviendrait de parvenir à payer en particulier les jeunes musiciens qui cherchent à vivre de leur art.


Aide à la lecture des écoliers et des collégiens
Le problème initial n'est pas résolu, celui d'apport er une aide plus précise, plus scolaire aussi sans doute aux difficultés rencontrées par les enfants qui viennent à l'aide aux devoirs. Ce souci demeure mais nous n'avons pas encore réussi à y répondre dans les limites de temps et d'espace disponible à l'atelier de la rue du Refuge.


ENTREE LIBRE

 

joomlajoomla templates
2017  Art&Vie de la rue  globbersthemes joomla templates